Bilan · décembre 2022

Avant de revenir brièvement sur mes dernières lectures de 2022, j’aimerais vous souhaiter une douce et heureuse année 2023. J’espère qu’elle vous apportera de la joie et de jolies surprises, sans oublier de bonnes lectures.

Alors ce dernier bilan 2022? Plutôt conséquent puisque j’ai lu dix livres et rédigé huit billets. L’année s’est achevée sur plusieurs très bonnes lectures dont certaines se retrouveront d’ailleurs dans le Best of 2022 que je publierai demain ou mardi. A ces huit billets s’est ajouté le bilan des Feuilles allemandes 2022, publié en début de mois.

Une terrible délicatesse (2022) de Jo Browning Wroe (Angleterre) : un premier roman sensible et touchant sur la (re)construction d’un jeune adulte dans l’Angleterre des années soixante.


Livr’escapades, décembre 2022.

  • Dernier train pour Londres (2022) de Meg Waite Clayton (USA) : retour sur les Kindertransport avant et pendant la Deuxième Guerre mondiale à travers la vie d’une résistante néerlandaise. Poignant.
  • Betty (2020) de Tiffany McDaniel (USA) : ma pire lecture de 2022. Rien que ça.
  • Le coeur de l’hiver (2006) de Dominic Cooper (Ecosse) : une escapade hivernale sur une petite île écossaise, au coeur de la nature sauvage. Inoubliable.
  • Que quelqu’un le fasse! (2022) de Soline Lippe de Thoisy (France) : un pamphlet contre la violence à l’encontre des femmes avec en toile de fond l’histoire et la situation socio-économique actuelle de l’Afrique du Sud. Un roman engagé et une autrice à découvrir.
  • Les Sacrifiés (2022) de Sylvie Le Bihan (France) : une plongée dans l’Espagne intellectuelle et artistique des années 1930 avec en toile de fond la Guerre civile et la Deuxième Guerre mondiale. Un roman passionné et passionnant.
  • Antoine (2022) de Christian Blanchard (France) : un thriller social d’une grande noirceur autour de la vie d’un jeune garçon pris dans l’engrenage infernal d’un système judiciaire inique. Lu d’une traite!
  • Une datcha dans le Golfe (2022) d’Emilio Sánchez Mediavilla (Espagne) : le récit des deux années que le journaliste espagnol a passées à Bahreïn, petite monarchie du Golfe persique, entre 2014 et 2016. Edifiant et passionnant.

  • Clara lit Proust (2022) de Stéphane Carlier (France)
  • Tala Yuna (2022) de Charles Aubert (France)
  • Ce que nous désirons le plus (2022) de Caroline Laurent (France)

Bon mois de janvier à toutes et à tous.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s