Mumia Abu-Jamal, combattant de la liberté · Claude Guillaumaud-Pujol

J’avais 19 ans quand, en 1995, j’ai pour la première fois entendu parler de Mumia Abu-Jamal. Le journaliste indépendant afro-américain, dans le couloir de la mort depuis 1982 pour le meurtre (qu’il a toujours nié) d’un policier blanc à Philadelphie, devait être exécuté en août de la même année. 23 ans ont passé depuis et mon indignation pour cette condamnation abjecte est toujours vive.

Continuer la lecture de Mumia Abu-Jamal, combattant de la liberté · Claude Guillaumaud-Pujol

Salvage the Bones · Jesmyn Ward

Traduction française aux Editions 10/18 : Bois sauvage.

Salvage the bones de Jesmyn Ward raconte le quotidien d’une famille noire, pauvre et monoparentale dans le Sud des États-Unis quelques jours avant que l’ouragan Katrina ne frappe en 2005.

Continuer la lecture de Salvage the Bones · Jesmyn Ward

The Free · Willy Vlautin

Traduction française aux Editions Albin Michel : Ballade pour Leroy.

Il est des livres qui touchent, émeuvent, bouleversent, bousculent et marquent, qu’on lit avec avidité mais qu’on appréhende de terminer tant on n’a pas envie de quitter leur  univers, leurs personnages avec lesquels on se sent si bien.

Continuer la lecture de The Free · Willy Vlautin

Maudits · Joyce Carol Oates

Maudits est le premier roman gothique que je lis de Joyce Carol Oates. S’il est moins intense émotionnellement que Fille noire, fille blanche ou Daddy Love que j’ai lus l’année dernière, il est très riche intellectuellement et pas de tout repos non plus! Imposant par sa longueur (800 pages), sa structure narrative et son mélange de styles et d’ambiances, c’est un roman étrange et parfois un peu ardu mais tellement envoûtant!

Continuer la lecture de Maudits · Joyce Carol Oates

Daddy Love · Joyce Carol Oates

Daddy Love est le second livre que je lis de Joyce Carol Oates. J’appréhendais un peu de le commencer tellement Fille noire, fille blanche m’avait dérangée et laissée un goût amer il y a quelques mois. Au vu du thème abordé dans Daddy Love, je me doutais par ailleurs que mes nerfs seraient mis à rude épreuve. 

Continuer la lecture de Daddy Love · Joyce Carol Oates