Les origines de l’amour · Kishwar Desai

Il y a quelques mois je découvrais Témoin de la nuit (2013), le premier volet d’une série de romans engagés dans lequel l’autrice indienne Kishwar Desai dénonçait les nombreuses violences faites aux femmes en Inde.

Continuer la lecture de Les origines de l’amour · Kishwar Desai

Le percussionniste · Evelyne Rivat Métrailler

Le percussionniste (2022) est sélectionné dans le cadre de la deuxième édition du Prix littéraire Gonet qui récompense à Genève un ouvrage francophone en lien avec les enjeux sociétaux de notre temps.

Continuer la lecture de Le percussionniste · Evelyne Rivat Métrailler

Pile à lire 2022 · 2ème semestre

Le premier semestre s’étant achevé et soldé par un deuxième très gros craquage livresque, il devenait urgent que je remette ma pile à lire (un gratte-ciel plutôt) à jour. Soixante-deux livres (oui, vous avez bien lu) ont rejoint mes étagères en seulement deux passages à ma brocante fétiche (l’entrepôt géant, vous vous souvenez?), sans compter les nombreux petits passages en librairie… J’espère que vous êtes bien installés, vous en aurez pour un moment.

Continuer la lecture de Pile à lire 2022 · 2ème semestre

Bilan mensuel · juin 2022

Le premier semestre s’est achevé, les vacances d’été sont à notre porte… Bonnes vacances à celles et ceux qui sont déjà en congé et bon courage à tous les autres (moi y compris)! Il me reste encore trois semaines avant de pouvoir profiter d’un congé exceptionnel de quatre semaines. Le compte à rebours est lancé! En ce qui concerne mon bilan lecture et rédaction, il fut relativement maigre, juin étant traditionnellement un mois bien chargé.

Continuer la lecture de Bilan mensuel · juin 2022

Hermès Baby · Louise de Bergh

Hermès Baby (2022) me fut présenté comme une exo-fiction entremêlant les destins de quatre générations de femmes avec celui d’un peintre de la Vienne du tout début du XXème siècle. L’amatrice de sagas familiales que je suis ne pouvait qu’être attirée.

Continuer la lecture de Hermès Baby · Louise de Bergh