Le goût des pépins de pomme · Katharina Hagena

Neuf ans. Cela fait neuf ans que Le goût des pépins de pomme (2011) de Katharina Hagena prend la poussière au fin fond de ma pile à lire himalayesque! Il en aura fallu du temps pour que je le lise enfin mais comme on le dit si bien, mieux vaut tard que jamais…

Continuer la lecture de Le goût des pépins de pomme · Katharina Hagena

Magnolienschlaf · Eva Baronsky

C’est lors d’une virée spéciale « Feuilles allemandes » à la bibliothèque que j’ai repéré Magnolienschlaf d’Eva Baronsky. Une couverture originale et joliment verte (je sais, c’est futile) et quelques mots énigmatiques sur la quatrième auront suffi pour m’intriguer et me donner envie de découvrir l’auteure. Et quelle découverte!

Continuer la lecture de Magnolienschlaf · Eva Baronsky

Über Bord · Ingrid Noll

J’ai découvert l’auteure allemande Ingrid Noll (1935) avec Über Bord (2012) et je piocherai très certainement à nouveau dans sa bibliographie qui compte à ce jour une quinzaine de romans dont cinq au moins ont été traduits en français.

Continuer la lecture de Über Bord · Ingrid Noll

Kodjo · Max Annas

J’ai un faible pour le journalisme d’investigation et les romans publiés par des journalistes et je m’intéresse depuis très longtemps à la question migratoire. Alors quand l’ancien journaliste allemand Max Annas écrit un roman dans lequel il se penche sur l’immigration clandestine en Allemagne, je ne peux qu’être intriguée!

Continuer la lecture de Kodjo · Max Annas

Quoi de neuf, petit homme? · Hans Fallada

C’est parti pour la deuxième édition des « Feuilles allemandes » ! J’ai le plaisir de débuter ce mois thématique consacré aux auteurs d’expression allemande avec l’un des premiers romans de Hans Fallada (1893-1947) dont j’ai déjà lu le magnifique et bouleversant Seul dans Berlin (1947).

Continuer la lecture de Quoi de neuf, petit homme? · Hans Fallada

· Les feuilles allemandes 2020 ·

Après avoir constaté que la littérature allemande n’est que très peu -voire pas du tout- mise en avant dans les librairies francophones, Eva et Patrice du blog Et si on bouquinait? ont lancé l’année dernière une belle initiative: mettre en avant pendant tout le mois de novembre les auteurs d’expression allemande.

Appréciant déjà beaucoup le mois thématique consacré à l’Europe de l’Est qu’ils organisent chaque année depuis trois ans avec Goran du blog Des livres et des films, je n’ai pas hésité longtemps lorsqu’ils m’ont proposé de me joindre à eux pour l’organisation de cette deuxième édition des « Feuilles allemandes ».

Continuer la lecture de · Les feuilles allemandes 2020 ·

Presque génial · Benedict Wells

Après ma lecture il y a trois ans du bouleversant et magnifique La fin de la solitude (2017), le dernier roman de l’auteur allemand Benedict Wells mais le premier traduit en français par les Editions Slatkine & Cie, je m’étais empressée d’acheter en vo tous ses précédents romans! A l’occasion de la rentrée littéraire et de la parution en français de Fast genial, j’ai eu envie de ressortir du placard et de dépoussiérer le billet que j’avais publié sur ce roman l’année dernière. Bon voyage!

Continuer la lecture de Presque génial · Benedict Wells

Fast genial · Benedict Wells

Lorsque Eva et Patrice du blog Et si on bouquinait un peu? ont décidé de mettre à l’honneur les écrivains d’expression allemande pendant tout le mois de novembre, je n’ai pas hésité une seconde! J’ai farfouillé dans ma gigantesque pile à lire et y ai déniché quelques romans à lire pour cette première édition de « Les feuilles allemandes » (voir ici). Etant bilingue, j’ai souhaité lire ces romans dans leur version originale, mais ceci n’est bien évidemment pas obligatoire!

Continuer la lecture de Fast genial · Benedict Wells