Les femmes n’ont pas d’histoire · Amy Jo Burns

En panne de lecture depuis trois bonnes semaines, je profite de cette pause forcée pour rédiger enfin mes billets en retard. J’inaugure aujourd’hui cette petite série avec Les femmes n’ont pas d’histoire d’Amy Jo Burns, un très bon roman noir que j’ai lu en mars.

Continuer la lecture de Les femmes n’ont pas d’histoire · Amy Jo Burns

Homesman · Glendon Swarthout

Glendon Swarthout figurait sur ma liste d’auteurs à découvrir depuis la parution de Bénis soient les enfants et les bêtes en 2017. J’ai finalement commencé par Homesman et ce fut une très belle entrée en matière, j’en redemande!

Continuer la lecture de Homesman · Glendon Swarthout

Le Stradivarius de Goebbels · Yoann Iacono

Septième titre sélectionné par le Comité du Prix du Festival du LàC, Le Stradivarius de Goebbels (2021) est un roman biographique original et intéressant entremêlant habilement histoire et culture.

Continuer la lecture de Le Stradivarius de Goebbels · Yoann Iacono

La pierre du remords · Arnaldur Indriðason

Comme chaque année, je retrouve avec grand plaisir Arnaldur Indriðason! La pierre du remords (2021) est le troisième volet de la nouvelle série consacrée à Konrad, policier veuf à la retraite et fils de truand notoire.

Continuer la lecture de La pierre du remords · Arnaldur Indriðason

La Cité de larmes · Kate Mosse

Il y a un an je lisais le très romanesque et captivant La Cité de feu de la romancière britannique Kate Mosse (1961). Il y a quelques jours, je n’ai fait qu’une bouchée de la suite des aventures de Minou Joubert et Piet Reydon: 570 pages avalées en tout juste vingt-quatre heures!

Continuer la lecture de La Cité de larmes · Kate Mosse

Le Train des enfants · Viola Ardone

Il est des livres qui possèdent un pouvoir d’attraction très fort, presque hypnotisant, et qui ne vous laissent pas de répit tant que vous ne les avez pas lus. Le Train des enfants (2021) de Viola Ardone fut de ceux-là. Un titre intrigant, une photo en noir et blanc très expressive d’un jeune garçon sur le départ en guise de couverture et puis ces quelques mots sur la quatrième évoquant une histoire d’amour filial sur fond d’Histoire italienne: ce roman avait vraiment tout pour me plaire!

Continuer la lecture de Le Train des enfants · Viola Ardone