Le cercueil de Job · Lance Weller

Première incursion dans l’univers de Lance Weller et certainement pas la dernière!

Troisième roman de l’auteur américain Lance Weller (1965) après Wilderness (2013) et Les marches de l’Amérique (2017), Le cercueil de Job (2021) est une plongée intense et saisissante de réalisme dans un Tennessee déchiré par la Guerre de Sécession. L’auteur y relate le dangereux périple vers la liberté d’une jeune esclave en fuite et l’errance d’un déserteur confédéré en quête de rédemption.

A travers le cheminement vers le Nord de Bell Hood, jeune esclave dont l’empathie, la détermination et le courage forcent l’admiration et le respect de ses compagnons d’infortune, et celui de Jeremiah Hoke, soldat sudiste mutilé et traumatisé errant « sans véritable destination ni but pour éclaircir un tant soit peu le noir charbon qui l’habitait », Lance Weller revient sur un pan crucial de la construction des Etats-Unis. Sur deux ans et de façon non linéaire, il alterne ainsi la trajectoire de deux personnages que tout oppose pour aborder la cruauté de l’esclavage et la brutalité de la guerre.

Dans un pays profondément divisé, déchiré en raison de convictions idéologiques antagonistes, la violence, omniprésente, n’épargne personne. Lance Weller fait preuve d’un grand sens du détail pour retranscrire toute cette violence, guerrière notamment. Il excelle ainsi véritablement à reconstituer certains événements historiques majeurs, tels que les batailles de Shiloh en avril 1862 et de Fort Pillow en avril 1864, et la force évocatrice de sa plume est telle qu’il parvient à décrire de façon à la fois visuelle, auditive et olfactive toute la fureur et la barbarie humaines. A l’inverse, il sait également se faire plus doux et sensible pour nous offrir de purs moments de grâce, hors du temps et d’une infinie poésie, que ce soit par ses descriptions du ciel et de la nature ou le recours à des personnages principaux et secondaires d’une grande humanité.

Le cercueil de Job est un roman d’une grande qualité historique et littéraire et Lance Weller un auteur que je relirai sans hésitation.

Note : 4 sur 5.
Gallmeister, septembre 2021, 465 pages.

Job’s Coffin (2021)
Trad. François Happe





Photo © Pixabay



4 réflexions au sujet de “Le cercueil de Job · Lance Weller”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s