· Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon · Jean-Paul Dubois

Mon premier Jean-Paul Dubois et certainement pas le dernier! Et ça tombe plutôt bien puisque je viens de dénicher en bouquinerie Le cas Sneijder et Vous plaisantez, Monsieur Tanner.

Continuer la lecture de · Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon · Jean-Paul Dubois

· Fast genial · Benedict Wells

Lorsque Eva et Patrice du blog Et si on bouquinait un peu? ont décidé de mettre à l’honneur les écrivains d’expression allemande pendant tout le mois de novembre, je n’ai pas hésité une seconde! J’ai farfouillé dans ma gigantesque pile à lire et y ai déniché quelques romans à lire pour cette première édition de « Les feuilles allemandes » (voir ici). Etant bilingue, j’ai souhaité lire ces romans dans leur version originale, mais ceci n’est bien évidemment pas obligatoire!

Continuer la lecture de · Fast genial · Benedict Wells

· Grand National · Roland Buti

Grand National est un palace à Glion dans les hauteurs de Montreux en Suisse, l’un des rares hôtels de luxe construits pour une élite internationale entre la fin du XIXème et le début du XXème siècle n’ayant pas encore fermé. C’est là que la mère du narrateur s’est réfugiée après avoir fugué de sa maison de retraite.

Continuer la lecture de · Grand National · Roland Buti

· Rien n’est noir · Claire Berest

Soyons honnêtes : jamais je n’aurais lu Rien n’est noir de Claire Berest s’il n’avait pas été proposé comme lecture commune par le Cercle de lecture dont je fais partie. Mais il est bon de parfois sortir de sa zone de confort et de partir -même à reculons- à la découverte d’autres horizons. Et dans ce cas précis, je dois dire que mon petit voyage au Mexique notamment s’est révélé être plutôt une agréable surprise!

Continuer la lecture de · Rien n’est noir · Claire Berest

· Les roses de la nuit · Arnaldur Indriðason

Quel immense plaisir de retrouver l’Islande et son célèbrissime grincheux!

Paru en Islande en 1998, Les roses de la nuit est le dernier titre de la série consacrée au commissaire Erlendur Sveinsson qu’il restait à traduire en français après Les fils de la poussière publié en octobre 2018 par les Editions Métailié. Chronologiquement, Les roses de la nuit constitue le second volet de la série et se situe immédiatement après Les fils de la poussière et juste avant La Cité des jarres.

Continuer la lecture de · Les roses de la nuit · Arnaldur Indriðason