Ma vie dans les bois · Shin Morimura

Si on m’avait dit que je rédigerais un jour un article sur un manga, j’aurais ri. Je n’y connais en effet strictement rien aux manga et bien que la série Le sommet des dieux de Jiro Taniguchi m’ait captivée et éblouie il y a quelques années, je ne pensais pas que ce genre de lectures pouvait réellement et surtout durablement m’intéresser.

Mais le confinement est passé par là et avec lui sont arrivés chez nous des sacs entiers de manga de tous les genres ou presque prêtés à mon fils par une personne qui m’est chère. J’ai pris le temps de me familiariser un peu avec le genre et j’ai eu le grand plaisir de découvrir avec Ma vie dans les bois de Shin Morimura une autre excellente série graphique, engagée, instructive, captivante et drôle mais surtout une très belle ode à la nature et à la décroissance!

Ma vie dans les bois est un manga écologique et autobiographique composé à ce jour de huit tomes en version française.

Au printemps 2005, alors qu’il travaille comme mangaka depuis trente ans, qu’il approche de la cinquantaine, est épuisé et obèse, Shin Morimura décide brutalement de tout quitter pour aller vivre en autarcie dans la nature. Mû par un besoin énorme de donner un nouveau sens à sa vie et de vivre libéré des contraintes sociales et des biens matériels, Shin achète un immense terrain classé site naturel, quitte Tokyo, sa femme et son confort pour aller vivre avec sa chienne Terre-Neuve au fond des bois, sans eau courante ni électricité. Dorénavant, l’éco-construction et l’alimentation seront ses uniques préoccupations.

Ma vie dans les bois retrace avec humour tous les aspects de son nouveau quotidien dans les montagnes du département de Fukushima tout en faisant par moments office de véritable tutoriel pour bricoleurs en tous genres! Notre citadin obèse apprend ainsi à défricher la forêt et à aménager le terrain, à construire une cabane en rondins et à s’alimenter grâce aux nombreux trésors dont regorge la nature. Il en retire une grande satisfaction, une joie immense et un profond sentiment de liberté.

Faisant preuve d’un enthousiasme et d’un dynamisme à toute épreuve, Shin perd du poids et gagne en muscles, convainc sa femme de le rejoindre dans sa nouvelle vie, construit toute une série de nouveaux ouvrages et ne cesse d’apprendre de nouvelles techniques de survie.

En bref, c’est passionnant, intelligent et plein d’humour!

N.B. Je n’ai lu pour l’instant que les six premiers tomes mais compte bien lire les deux suivants. Et bonne nouvelle: les neuvième et dixième tomes paraîtront en français d’ici à la fin de l’année.

6 réflexions au sujet de “Ma vie dans les bois · Shin Morimura”

  1. je ne connais pas du tout
    moi je suis fan de Toyoda et c’est tout
    j’ai commencé une ou deux autres séries mais pas de coup de coeur
    sinon j’ai lu Tanigochi mais c’est une exception ! je note quand même (je viens de finir un roman japonais et j’ai beaucoup aimé, une surprise pour moi)

    J'aime

  2. Un Henry David Thoreau moderne. Je note ce titre et l’ajoute immédiatement à ma liste de souhaits.

    Je suis un peu comme vous, découvrant les manga sur le tard, pour ne pas dire tout récemment, avec « Papa told me ». Je n’ai toujours pas terminé le premier tome, mais votre article me donne envie de poursuivre ma lecture.

    Aimé par 1 personne

  3. Je ne connais pas du tout « Papa told me » mais ne manquerai pas d’aller y jeter un oeil. Quant à « Ma vie dans les bois », je ne peux que très chaleureusement le recommander! Il me tarde de lires les 4 tomes suivants.

    J'aime

  4. Ça ne m’étonne pas que tu aies adoré, malgré le format manga. Ou peut-être grâce à ce format justement. Les dessins rendent le tout vraiment très concret et plus facile à digérer je trouve. Pour ma part, je n’aurais très clairement pas autant accroché à toutes ces explications techniques en format livre, mon imagination et mon esprit absolument pas scientifique n’auraient pas suivi! Alors que là je n’ai qu’une envie: lire les quatre suivants bientôt!

    J'aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s