La Chaîne · Adrian McKinty

Je ne connaissais absolument pas l’auteur irlandais Adrian McKinty avant de lire La Chaîne et ce malgré sa belle bibliographie: une quinzaine de romans publiés parmi lesquels une série policière, des romans noirs et des polars historiques se déroulant dans l’Irlande des années 1980. Autant vous dire que je vais m’intéresser de près à ces derniers!

La Chaîne (2020) est un thriller psychologique très addictif qui m’a tenue en haleine du début à la (presque) fin! Si les premières pages m’ont tout d’abord fait craindre un style un peu trop lisse et une intrigue trop évidente, mes appréhensions se sont vite envolées tant Adrian McKinty a su me captiver et me surprendre en faisant prendre à son intrigue une tournure originale et inattendue.

Un petit bémol sur les derniers chapitres tout de même: l’auteur non seulement nous tend quelques perches grosses comme des pilônes mais il s’enlise en nous servant quelques pages plus loin une explication en bonne et due forme pour le cas où nous n’aurions toujours pas compris où il voulait en venir! Un peu de subtilité voyons… C’est d’autant plus dommage que la fin était bien trouvée et aurait été parfaite si seulement elle avait été amenée de façon un peu moins grossière.

En ce qui concerne l’intrigue, je ne dirai rien de plus ici que les quelques mots qui figurent sur la couverture du livre tant ils se suffisent à eux-mêmes: « Le seul moyen de récupérer votre enfant, c’est d’en kidnapper un autre. » Intrigant et tentant, n’est-ce pas?

La Chaîne est un thriller psychologique original, diabolique et redoutablement efficace que j’ai lu avec beaucoup de plaisir, malgré une chute un peu décevante.

Mazarine, 400 pages, mars 2020.

The Chain, 2019.
Trad. Pierre Reignier


© Roland Mey / Pixabay


Badge Lecteur professionnel

11 réflexions au sujet de “La Chaîne · Adrian McKinty”

  1. j’ai deux de ses polars (pas encore lu mais mon beau-père a aimé) dans ma PAL
    je ne connaissais pas celui-ci mais il me fait penser à un autre thriller (si tu veux vivre tue qqn) même genre .. ah les grosses ficelles et nous expliquer, pourquoi ?

    Aimé par 1 personne

  2. Super, ta chronique ! je n’ai encore jamais lu non plus Adrian McKinty, je me laisserai bien tenter par celui-ci, malgré les pylônes, comme dit Eve. Ou alors un de ses polars historiques ? Mmmm… Je vais enquêter. Bises !

    Aimé par 1 personne

    1. J’ai pensé à toi et voulais d’ailleurs te demander si tu connaissais cet auteur mais tu as été plus rapide! Enquêtons ensemble alors car, malgré les pylônes, j’ai vraiment envie de découvrir ses romans précédents.

      Aimé par 1 personne

      1. Enquête entamée de mon côté ! J’ai récupéré hier à la médiathèque « Une terre si froide », le premier de la série Sean Duffy, je l’ai commencé de suite et j’ai vraiment accroché direct. Tres bien écrit en plus, et le personnage de Sean Duffy est attachant en trois pages, direct. Ca commence pendant une émeute, une semaine après la mort de Bobby Sands. Ca m’a l’air des plus prometteur !!! 🤗

        Aimé par 1 personne

      2. Oh mais quelle chanceuse tu es!!! C’est exactement cette série là qui me fait de l’oeil! Je me réjouis de lire ton retour tout bientôt alors 😊
        Il y a quelques années j’ai lu un récit sur Bobby Sands qui m’avait bouleversée. Il a été traduit et édité par l’ONG pour laquelle j’ai travaillé un an il y a longtemps mais semble être en rupture de stock (tirage limité) mais tu le trouveras peut-être en bibliothèque: « Bobby Sands, jusqu’au bout » de Denis O’Hearn. Mais tu l’as peut-être déjà lu en anglais…?

        J'aime

Les commentaires sont fermés.