L’ami des ombres · Alex North

Parfois, j’aime bien me faire peur. Alors quand on me propose un thriller anglais avec une couverture rouge sang très intéressante et une quatrième évoquant un meurtre, une forêt, des ombres et des cauchemars, je n’hésite pas longtemps.

L’ami des ombres (2021) est le deuxième thriller de l’auteur britannique Alex North après L’homme aux murmures (2019) qui a, il me semble, rencontré un beau succès. Alex North est en réalité le pseudonyme de Steve Mosby (1976) qui a déjà publié une dizaine de thrillers et dont j’ai trouvé Les fleurs de l’ombre (2012) dans ma gigantesque pal…

Et si votre meilleur ami était votre pire cauchemar?

Lorsque Paul Adams retourne dans sa ville natale après vingt-cinq d’absence pour veiller sa mère en fin de vie, les souvenirs affluent et ses pires cauchemars se réveillent. Le passé ressurgit pour lui avec une violence inouïe puisque vingt-cinq ans après le meurtre barbare d’un jeune adolescent auquel il s’était indirectement et bien malgré lui retrouvé mêlé, la petite ville de Gritten défraye une nouvelle fois la chronique. Non seulement un adolescent est retrouvé assassiné mais la mise en scène de sa mort ressemble à s’y méprendre à celle du meurtre commis par Charlie Crabtree, l’ami de Paul, un quart de siècle plus tôt.

En alternant passé et présent, Alex North aborde les relations familiales et amicales parfois compliquées, les mécanismes de l’emprise psychologique, la manipulation et la culpabilité, auxquels s’ajoutent des phénomènes paranormaux à travers la thématique de l’occultisme.

Si le postulat de départ était très intéressant et les sueurs froides au rendez-vous dans ce thriller à l’atmosphère glaçante et angoissante, j’ai ressenti un certain déséquilibre dans le traitement des deux intrigues temporelles. Certains événements m’ont ainsi paru insuffisamment approfondis; quant à l’intrigue criminelle menée par l’inspectrice Amanda Beck, elle a été reléguée au second plan.

L’ami des ombres reste toutefois une bonne lecture qui m’a donné envie de lire L’homme aux murmures.

Note : 3 sur 5.
Seuil, 336 pages, mars 2021.

The Shadow Friend (2020)
Trad. Brigitte Hébert



Photo © Pixabay

3 réflexions au sujet de “L’ami des ombres · Alex North”

  1. ça me rappelle beaucoup une enquête en Australie et une autre aux USA – toujours le même postulat : une personne retourne dans la ville qu’il a quitté il y a fort longtemps car un crime avait eu lieu et il y était mêlé, tiens hop encore un autre souvenir de lecture me revient .. du coup je vais passer mon chemin !

    J'aime

Répondre à Goran Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s