· A dry white season · André Brink

Traduction française aux Editions Le livre de poche : Une saison blanche et sèche.

Une saison blanche et sèche de l’auteur sud-africain André Brink a été publié à Londres en 1979 et immédiatement interdit en Afrique du Sud en raison de son contenu fortement anti-apartheid. Ce roman, socialement et politiquement engagé, est un vibrant plaidoyer contre le racisme, l’injustice et l’impunité qui ont gangrené la société sud-africaine pendant l’apartheid.

C’est l’histoire de Ben Du Toit, afrikaaner et professeur d’histoire dans une école de Johannesburg qui, suite à l’arrestation et le décès du fils de Gordon, le concierge noir de son école, va commencer à s’interroger sur le système dans lequel il vit. Lorsque Gordon est lui-aussi arrêté peu de temps après et meurt, officiellement suicidé, dans les geôles de la sûreté d’état, Ben ne peut plus continuer à fermer les yeux sur ce sytème qu’il avait jusqu’alors cautionné aveuglément.

Commence alors pour cet homme simple et apolitique une profonde remise en question du système politique et judiciaire de son pays. Il va se jeter corps et âme dans un long et douloureux combat pour tenter de rétablir la vérité concernant Gordon. Cette quête va toutefois très vite se révéler vaine et va le broyer complètement… 

C’est un livre poignant, révoltant, dont on ne sort pas indemne et que je vous recommande si vous ne l’avez pas encore lu.

A dry white season, André Brink, William Morrow Paperbacks, 320 pages, septembre 2006.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s