Der Insasse · Sebastian Fitzek

Sebastian Fitzek (1971) est LA star du thriller psychologique allemand. Il a depuis 2006 publié seize titres dont onze ont été traduits en français. Avis aux amateurs!

Der Insasse (2018) -littéralement « le détenu »- se déroule pour l’essentiel au sein d’un hôpital psychiatrique de haute sécurité à Berlin-Reinickendorf où est détenue depuis peu la « Popstar des Schreckens » (la popstar de l’horreur), Guido Tramnitz.

S’il a confessé avec fierté et sadisme le meurtre barbare de deux jeunes enfants ainsi que celui de la mère de l’un d’entre eux, le psychopathe ne s’est jamais prononcé sur l’enlèvement et le meurtre du petit Max Berkhof. Un an après la disparition de son fils, Till Berkhof obtient de la part de son beau-frère policier la quasi confirmation de la culpabilité de Tramnitz ainsi que sa coopération dans son projet fou de se faire interner afin d’approcher et de faire parler le meurtrier de son fils. Ce qui l’attend là-bas est bien pire que tout ce qu’il avait imaginé.

Si Sebastian Fitzek maîtrise incontestablement l’art du suspense et parsème son intrigue de nombreux rebondissements, Der Insasse n’a au fond rien d’exceptionnel et sent le déjà vu/lu. Je ne me suis certes pas ennuyée pendant ma lecture mais je m’attendais à quelque chose d’un peu plus abouti. Certains faits m’ont ainsi semblé un peu gros et quelques personnages, globalement trop lisses, m’ont fait tiquer. Que dire par exemple de l’avocate et de son comportement plus que douteux à part « pfffff » en levant les yeux au ciel?! Pire, c’est la deuxième fois en quelques mois que je lis à peu de choses près une scène identique chez deux auteurs différents! Re-pfffff. Enfin, une partie du dénouement -contre toute attente assez émouvante- est quelque peu prévisible et pas très originale.

Malgré ces quelques bémols, je pense tout de même relire l’auteur mais en piochant parmi ses premiers titres.

Note : 3 sur 5.
Droemer Knauer Verlag, 384 pages, octobre


© Levente Hauck, Pixabay

Lu dans le cadre des Feuilles allemandes

9 réflexions au sujet de “Der Insasse · Sebastian Fitzek”

  1. Bonjour, pour ma part, ce serait plutôt Thérapie, il faut dire aussi que c’est difficile de conseiller, je me dis que le mieux est de lire quelques passages pour voir… Les librairies vont bientôt rouvrir… Très bonne journée, à très bientôt, Louise Salmone

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s