Les huit montagnes · Paolo Cognetti

Comme en 2019, j’ai terminé 2020 en beauté. Les huit montagnes (2017) de Paolo Cognetti est un roman d’apprentissage poignant, un bel hymne à l’amitié et un magnifique hommage à la montagne.

Après deux recueils de nouvelles, un livre hybride à cheval entre le roman et les nouvelles ainsi que des carnets de voyage, l’auteur italien et montagnard passionné Paolo Cognetti (1978) a publié en 2016 son premier roman. Lauréat du Prix Strega, Les huit montagnes fut dès 2017 traduit dans de nombreux pays. En 2019 est parue sa dernière publication, un carnet de voyage sur l’Himalaya.

L’été de ses onze ans, Pietro se rend pour la première fois avec ses parents à Grana, un tout petit village dans le val d’Aoste qui deviendra le pied à terre estival de la famille pour de nombreuses années. C’est là, à deux mille mètres d’altitude, que le petit citadin rencontre Bruno, un montagnard de son âge négligé par sa famille avec lequel il noue une amitié ressemblant à « un été sans fin ».

Grâce à son père et à Bruno, Pietro s’éveille progressivement à la beauté et aux secrets de la nature. Loin du bruit et des problèmes de Milan, son père revit au contact de la montagne et, en impitoyable compétiteur qu’il est, part à l’assaut des cimes comme si sa vie en dépendait, emmenant bientôt avec lui son jeune fils auquel il fait parfois prendre des risques inconsidérés. Les étés se succèdent et la relation entre père et fils se fait plus compliquée.

Les années passent, les garçons grandissent et la vie finit par les éloigner. Ce n’est qu’à la mort de son père et après plus de quinze ans de silence et d’absence que Pietro décide de retourner à Grana. Il y retrouve Bruno qui, fidèle à lui-même, l’aidera à se réconcilier avec son passé.

Les huit montagnes, c’est l’histoire d’une famille et des rapports parfois difficiles entre un père et un fils; c’est celle d’une longue amitié entre deux garçons que tout oppose, que la vie a éloignés avant de les réunir. C’est enfin et surtout une histoire d’amour de deux hommes pour la montagne.

Paolo Cognetti brosse le beau portrait tout en sensibilité d’hommes cabossés qui ont trouvé dans la montagne un refuge, un havre de paix et de sérénité. Il excelle tout autant à retranscrire l’infinie beauté de ces grands espaces naturels, à décrire les bienfaits d’une vie au plus près de la nature, mais sans pour autant céder à l’angélisme. Il pose ainsi un regard lucide sur les conditions de vie difficiles de ces montagnards qui ont choisi de vivre, souvent dans la plus grande solitude, au plus près d’une nature certes majestueuse mais pouvant également se révéler impitoyablement cruelle.

Les huit montagnes est un roman de toute beauté et d’une profonde humanité que je vous invite chaleureusement à lire si ce n’est pas déjà fait.

Note : 5 sur 5.
Le livre de poche, 288 pages, août 2018

Le otto montagne (2016)
Trad. Anita Rochedy


©
 Andre Zan / Pixabay

9 réflexions au sujet de “Les huit montagnes · Paolo Cognetti”

Répondre à flyingelectra Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s