La fille de l’air · Randi Fuglehaug

Toujours très friande de découvrir de nouveaux auteurs nordiques, je me réjouissais de lire La fille de l’air, d’autant plus qu’il a reçu le « Prix de la révélation du polar norvégien » et est resté sur la liste des best-sellers en Norvège pendant plusieurs mois. J’aurais aimé être aussi enthousiaste que les Norvégiens…

La fille de l’air (2022) est le premier roman de la journaliste norvégienne Randi Fuglehaug (1980) qui inaugure avec ce titre une série de polars se déroulant à Voss, une petite bourgade située dans la région des fjords, à l’ouest de la Norvège. Estampillée capitale norvégienne du sport et de l’aventure, Voss est particulièrement réputée pour la pratique des sports extrêmes et attire ainsi naturellement et depuis de nombreuses années les amateurs de sensations fortes. C’est précisément dans ce contexte que Randi Fuglehaug a choisi de dérouler son intrigue.

La semaine des sports extrêmes qui a lieu chaque année en juin à Voss est endeuillée par un accident aussi spectaculaire que tragique : une parachutiste de quarante ans, épouse et mère de deux enfants, s’est écrasée au sol devant des centaines de spectateurs médusés. Très rapidement, il s’avère qu’il ne s’agit pas d’un accident mais d’un meurtre.

De retour dans sa bourgade natale après des années trépidantes à Oslo, la journaliste Agnes Tveit s’ennuie ferme dans sa nouvelle existence. Sa vie privée n’étant pas non plus au beau fixe, elle n’hésite pas une seconde pour mener sa propre enquête lorsqu’elle apprend que le parachute de son ancienne camarade d’école a été saboté.

Bien que fluide et pas inintéressant, ce premier roman de Randi Fuglehaug manque de densité et les personnages de profondeur. L’écriture est très simple, tout comme l’intrigue qui s’apparente davantage à un cosy murder à la sauce scandinave qu’à un véritable polar. En bref, un roman pas déplaisant mais pour moi bien trop gentillet.

Note : 1.5 sur 5.
Albin Michel, janvier 2022, 431 pages.

Fallesjuke (2020)
Trad. Marina et Françoise Heide

Une réflexion sur “La fille de l’air · Randi Fuglehaug”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s