· Indian Creek · Pete Fromm

En 1978, dans le cadre d’un programme de reproduction des saumons, le Département des Eaux et Forêts de l’Idaho recherche pour quelques mois une personne chargée de surveiller deux millions et demi d’oeufs de saumon dans un coin totalement isolé dans les Rocheuses.

C’est en novice absolu et sur un coup de tête que Pete Fromm, alors étudiant en biologie marine dans le Montana, décide de se rendre à Indian Creek pour y vivre seul 7 mois en plein hiver dans une tente rustique au milieu de nulle part avec pour unique compagnie une chienne et, très occasionnellement, quelques chasseurs.

À l’image du trappeur qu’il rêve d’être, il apprendra à vivre et à survivre seul au contact d’une nature aussi glaciale et hostile que majestueuse et généreuse, affrontant tant bien que mal un hiver extrêmement rigoureux ainsi que l’oisiveté et la terrible solitude qui parfois l’anéantit. Mais aux difficultés, aux craintes et à la solitude finiront par succéder l’apaisement et l’émerveillement…

C’est avec beaucoup de sincérité et d’humilité, d’humour et d’autodérision que Pete Fromm nous livre le récit de son incroyable (in)expérience hivernale dans les Rocheuses. Indian Creek est un très beau récit initiatique, inspirant et passionnant, ainsi qu’une magnifique ode à la nature et aux grands espaces.

Indian Creek, Pete Fromm, Gallmeister, 256 pages, avril 2010.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s