Origines · Robin Cook

Le début du mois de décembre a été marqué par l’abandon temporaire de plusieurs romans en raison de la fatigue et du manque de concentration. Comme souvent dans ces cas-là, je jette alors mon dévolu sur des thrillers.

Ancien chirurgien, Robin Cook (1940) s’est spécialisé dans les thrillers médicaux. Il a depuis ses débuts en 1972 écrit vingt-cinq thrillers indépendants ainsi qu’une série consacrée à Laurie Montgomery et Jack Stapleton, deux médecins légistes travaillant à l’Institut médico-légal (IML) de New York. Origines (2020) est le dernier volet de cette série qui en compte douze à ce jour.

Lorsqu’une jeune assistante sociale en pédiatrie est retrouvée morte chez elle, une aiguille encore enfoncée dans le bras, personne ne doute de la cause du décès tant elle semble évidente. S’ensuit malgré tout une autopsie qui révèle d’étranges détails ainsi que la grossesse de la victime. Cette dernière vivant seule et sans aucune relation amoureuse connue, une interne de l’IML très douée mais antipathique et arrogante au possible décide de recourir à la généalogie génétique pour remonter la piste du géniteur. Déterminée et sûre de ses bons droits, elle fonce tête baissée sans se douter un seul instant qu’en agissant de la sorte elle déclenche un engrenage infernal.

D’un côté, un enchaînement de morts suspectes, de l’autre les contraintes de la vie professionnelle et familiale du couple Montgomery/Stapleton. En mêlant meurtres, politique, science et éthique, Robin Cook signe un thriller dynamique dont le rythme monte crescendo jusqu’au dénouement final.

Un thriller divertissant qui se lit bien mais dont il ne me restera probablement pas grand chose dans quelques semaines.

Note : 3 sur 5.
Albin Michel, 432 pages, novembre 2020.

Genesis (2019)
Trad. Pierre Reignier


©
 Arek Socha / Pixabay

2 réflexions au sujet de “Origines · Robin Cook”

  1. il y a un moment que je veux découvrir cet auteur, alors, je note 🙂
    j’ai le même problème de concentration et une motivation plutôt en panne… dans ces cas-là j’aime bien lire des polars aussi, cela me permet de mettre mes neurones au repos 🙂

    J'aime

Répondre à Eva Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s