L’énigmatique Madame Dixon · Alexandra Andrews

Un thriller psychologique se déroulant en partie dans le monde de l’édition new yorkaise, voilà qui est énigmatique…

Dans son premier roman, L’énigmatique Madame Dixon (2021), l’éditrice et journaliste américaine Alexandra Andrews (1985) nous emmène sur les traces d’Helen Wilcox, aka Maud Dixon, une mystérieuse romancière au succès phénoménal, et Florence Darrow une modeste assistante éditoriale rêvant de devenir écrivaine.

Lorsqu’elle est licenciée de la maison d’édition dans laquelle elle travaille à New York, Florence rebondit de façon totalement inespérée en devenant l’assistante personnelle de Maud Dixon – une aubaine incroyable pour cette aspirante écrivaine! Deux conditions: elle doit accepter de quitter New York pour s’installer durablement chez Maud dans une maison isolée au fond des bois et, surtout, s’engager à ne jamais, au grand jamais, révéler la véritable identité de Maud.

Leur collaboration se passe à merveille jusqu’à ce que les deux femmes se rendent au Maroc où Maud espère puiser l’inspiration nécessaire à l’écriture de son nouveau roman. Le séjour d’abord idyllique vire au cauchemar lorsque Florence se réveille à l’hôpital suite à un accident de voiture dont elle ne se souvient pas. Quant à Maud, elle a tout simplement disparu de la surface de la terre. Alors que les médecins et la police sont persuadés de s’adresser à Helen Wilcox, une idée commence à germer dans l’esprit de Florence. Et si elle se glissait dans la peau de la romancière et lui empruntait son célèbre pseudonyme pour changer de vie?

Après une première partie satirique sur le monde de l’édition, mon intérêt s’est véritablement éveillé avec la rencontre entre Maud et Florence. Leur voyage au Maroc, riche en péripéties et en rebondissements, était captivant et a donné lieu à quelques révélations aussi inattendues que parfaitement diaboliques.

Alexandra Andrews signe avec L’énigmatique Madame Dixon un thriller psychologique autour des questions de l’identité, de l’ambition et de la réussite fort divertissant.

Note : 3 sur 5.
Les Escales, octobre 2021, 416 pages.

Who is Maud Dixon? (2021) Trad. Isabelle Maillet







© Photo Pixabay

2 réflexions au sujet de “L’énigmatique Madame Dixon · Alexandra Andrews”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s