L’énigme de Saint-Olav · Indrek Hargla

Je n’ai pas été très assidue cette année pour le « Mois de l’Europe de l’Est » (deux lectures seulement contre quatre habituellement) mais j’essaierai de reprendre mon rythme de croisière en mars prochain… Après la Pologne, j’ai donc mis le cap sur l’Estonie.

L’énigme de Saint-Olav (2013) de l’auteur estonien Indrek Hargla (1970) est le premier volet d’une série policière médiévale de six tomes consacrée à Melchior Wakenstede, l’apothicaire de Tallinn.

Lorsqu’en mai 1409, un haut responsable de l’Ordre des chevaliers teutoniques est retrouvé décapité dans la ville haute, le bailli de Tallinn sollicite l’aide de son ami Melchior afin de retrouver l’assassin. De par son bon sens, sa discrétion et sa fine compréhension des relations humaines résultant de son métier d’apothicaire, Melchior représente un allié de taille dont l’aide se révèle d’autant plus nécessaire lorsque les meurtres se multiplient.

L’énigme de Saint-Olav est une plongée très immersive dans la Tallinn du tout début du XVème siècle, une ville relativement prospère brassant des populations venues de divers horizons et dans laquelle la bourgeoisie commence à émerger. En plein essor économique et commercial, la ville se transforme au gré de nombreuses nouvelles constructions et grâce au dynamisme des différents corps de métier qui se sont établis dans la ville basse.

Indrek Hargla signe avec L’énigme de Saint-Olav un roman historique dense et bien documenté dans lequel les us et coutumes de l’époque sont très bien retranscrits, en partie grâce à une importante galerie de personnages variés.

Si ce roman avait tout pour me plaire, mon esprit un brin vagabond en ce mois de mars a eu du mal à se fixer durablement sur l’intrigue et les nombreux personnages, et à apprécier certaines explications historiques très précises concernant une région du monde dont je ne sais presque rien. Malgré ce rendez-vous en partie manqué, j’envisage tout de même de lire la suite.

Note : 2.5 sur 5.
Babel noir, mars 2014, 432 pages.

Oleviste moistatus (2010)
Trad. Jean Pascal Ollivry

8 réflexions au sujet de “L’énigme de Saint-Olav · Indrek Hargla”

  1. je le note quand même malgré les bémols…
    Ma liste pour 2023 s’est encore beaucoup enrichie et pourtant j’avais déjà de la réserve mais j’ai boudé les auteurs russes cette année contexte oblige 🙂

    J’aime

    1. Je suis persuadée que je l’aurais davantage apprécié si je l’avais lu à un moment où mon esprit était un peu plus disponible. Tu fais donc bien de ne pas t’arrêter à mon avis mitigé!
      Il me semble en effet que tu as cartonné avec tes lectures de mars cette année 😀 J’espère quand-même découvrir quelques auteurs russes dans le bilan d’Eva et Patrice. Je pense qu’il faut faire la part des choses, tous les Russes ne soutiennent pas ce qui se passe…

      Aimé par 1 personne

          1. j’ai découvert Guelassimov par hasard avec « La soif » et « Fox Mulder a une tête de cochon » dont le titre m’avait interpelée et depuis j’essaie d’en lire un par an beaucoup de vodka mais un univers particulier et attachant
            Pour Dostoïevski j’aime tout :ses nouvelles sont belles, le joueur l’idiot, crime et châtiment et pour Tolstoï idem les textes courts, Anna Karenine bien sûr et je voudrais attaquer Guerre et paix (je le garde pour la fin comme avec « les Frères Karamazov » de Dostoïevski mais je vieillis alors il faudrait peut-être mieux m’y mettre 🙂

            Aimé par 1 personne

  2. 2 contributions, ce n’est pas si mal ! Je pensais que ce voyage en Estonie t’aurait davantage inspiré, mais il y a des moments comme ça… Je me souviens avec plaisir de ma lecture de ce lire il y a quelques années – j’avais beaucoup aimé le dépaysement, même si l’intrigue manquait un peu de rythme

    Aimé par 1 personne

    1. C’est déjà mieux qu’une certaine organisatrice 🙃😁
      Ce n’était simplement pas le bon moment, je suis persuadée que j’aurais davantage apprécié ce roman si je l’avais lu à un autre moment car il avait vraiment tout pour me plaire. Je pense en tous les cas lire le T2. Tu as lu la suite?

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s