Bilan mensuel · mai 2020

Le mois de mai a filé à toute vitesse! Si le déconfinement s’est accéléré depuis le 27 avril, le télétravail reste d’actualité et je continue à très bien vivre sans me rendre en ville ou dans les magasins. En revanche, j’ai repris les randonnées à la montagne (bonheur suprême!) et depuis, je flotte sur un petit nuage. Conséquence: j’ai énormément lu pendant les deux premières semaines, beaucoup moins ensuite.

Mai fut un bon mois de lecture tout de même puisque j’ai lu six romans, une enquête journalistique et les six premiers tomes d’une série manga. Sept billets ont été rédigés et le dernier arrivera sous peu. En résumé:

Un manga écologique : Ma vie dans les bois de Shin Morimura (Japon). Une excellente série graphique, engagée, instructive, captivante et drôle!

Une enquête journalistique : Dévorer les ténèbres de Richard Lloyd Parry (Angleterre). Une enquête choc aussi captivante et instructive que glaçante et effrayante!

Deux romans suisses : Chaleur de Joseph Incardona, un petit roman décalé à lire d’une traite, et Table pour trois à New York d’Elie Bernheim, un premier roman plaisant mais un peu trop léger à mon goût.

Deux thrillers : Persona de Max Girardeau (France), un premier roman prometteur mais qui m’a laissée un peu sur ma faim, et La Chaîne de Adrian McKinty (Irlande), un très bon page turner malgré quelques grosses ficelles sur la fin.

Un roman policier : Le suspendu de Conakry de Jean-Christophe Rufin (France). Un roman frais, drôle et dépaysant!

Un roman rural noir : Le verger de marbre d’Alex Taylor (USA). Billet à venir.

Bon mois de juin livresque à toutes et à tous!

10 réflexions au sujet de “Bilan mensuel · mai 2020”

  1. Très variées ces lectures ! Et comme je t’envie de pouvoir randonner à la montagne ! Je suis personnellement obligée d’attendre les grandes vacances, et ça me manque terriblement …
    Ingannmic.

    Aimé par 1 personne

    1. J’aime beaucoup varier les genres mais géographiquement parlant, je reste encore trop centrée sur l’Europe. Je compte bien y remédier! J’ai d’ailleurs quelques titres d’auteurs latinos et africains dans ma pal et pour l’Asie, je m’inspirerai chez toi.
      Je mesure tous les jours ma chance de vivre dans une ville à proximité des montagnes, tant suisses que françaises, c’est une telle bouffée d’oxygène! Les grandes vacances approchent à grands pas, tu y es bientôt!

      J'aime

  2. Un bilan plus que foisonnant que voilà!
    « Ma vie dans les bois », évidemment!
    Tu me donnes envie, comme Electra, de me plonger dans « Dévorer les ténèbres ».

    Aimé par 1 personne

Répondre à Livr'escapades Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s