Bilan mensuel · septembre 2021

Avec la fin de l’été, des vacances, et la reprise du travail, j’ai pu reprendre un rythme de publication un peu plus régulier. Une fois n’est pas coutume, j’ai écrit plus que je n’ai lu, ce qui m’a permis de rattraper presque complètement le retard pris dans la rédaction de mes vieux billets. Je surfe sur une bonne vague, pourvu que ça dure!

Bilan? Sept livres lus et neuf billets rédigés dont quatre concernent des romans lus il y a déjà plusieurs semaines. Les deux derniers devraient suivre ce mois-ci.

Au niveau de mes lectures, septembre fut un mois très inégal avec d’un côté, deux coups de coeur et une excellente lecture et de l’autre, deux romans très mitigés et une déception. Et entre deux, une petite lecture agréable pour équilibrer le tout.

  • Résine (2021) d’Ane Riel (Danemark) : un huis-clos aussi oppressant qu’addictif. Une très bonne lecture.
  • Rouge tango (2020) de Charles Aubert (France) : le deuxième volet d’une série de « polars doux ». Une bonne lecture.
  • Puissions-nous vivre longtemps (2021) d’Imbolo Mbue (Cameroun & USA) : un roman engagé à lire absolument!
  • Confusion (2021) d’Elizabeth Jane Howard (Angleterre) : le troisième volet de la saga des Cazalet. C’est toujours aussi plaisant.

Les lectures de septembre

© Livr’escapades – lectures septembre 2021

  • 1794 (2021) de Niklas Natt och Dag (Suède) : la suite très attendue de 1793. Une déception malheureusement.
  • Lorsque le dernier arbre (2021) de Michael Christie (Canada) : une saga familiale captivante sur fond d’écologie, de protection et de destruction de l’environnement. Une excellente lecture.
  • Le petit joueur d’échecs (2013) de Yôko Ogawa (Japon) : ma première incursion dans la littérature japonaise. Une lecture très mitigée mais que je suis heureuse d’avoir faite.
  • Le guerrier tortue (2021) de Mary Relindes Ellis (USA) : la douloureuse histoire de deux familles de fermiers du Wisconsin. Une lecture magnifique, d’une profonde humanité.
  • Fantômes (2021) de Christian Kiefer (USA) : le récit déchirant de deux familles autrefois amies que l’Histoire a tragiquement séparées. Puissant et bouleversant.

  • La dixième muse (2021) d’Alexandra Koszelyk (France) : le cinquième roman sélectionné pour le Prix Gonet, partenaire du Festival du LàC. Un roman bien écrit mais dans lequel je me suis beaucoup ennuyée.
  • Mamma Maria (2020) de Serena Giuliano (France/Italie) : une lecture doudou, facile, légère et pleine d’humour qui a parfaitement rempli son rôle de roman feel-good à un moment où j’en avais particulièrement besoin.

  • (Mai) Une histoire italienne (2021) de Carlo Lucarelli (Italie)
  • (Août) Des chrysanthèmes jaunes (2021) de Rafael Reig (Espagne)

Bon mois d’octobre livresque à toutes et à tous!

8 réflexions au sujet de “Bilan mensuel · septembre 2021”

  1. je t’attends sur le roman italien de Lucarelli ! j’ai aussi beaucoup aimé Fantômes ! Un beau bilan que le tien – et j’imagine que tu as plein de lectures en attente ! Moi mon méchant rhume est de retour encore plus fort, et j’ai abandonné ma lecture en cours…

    Aimé par 1 personne

    1. Merci, mon billet sur le Lucarelli devrait arriver vendredi.
      Je vais aller te relire sur « Fantômes »!
      Oui, j’ai une pal d’enfer 😂
      J’espère que tu iras vite mieux et que ta prochaine lecture sera meilleure.

      J'aime

  2. Bravo pour ce bilan ! J’avais déjà retenu « Fantômes » et « Lorsque le dernier arbre ».. mon mois d’octobre, « tronqué » pour la bonne cause, sera consacré à des lectures communes puis africaines, à l’occasion du mois thématique organisé par Jostein.
    J’ai profité de mes vacances pour attaquer « La fabrique des salauds » : nous avions parlé d’une LC pour les feuilles allemandes autour de ce titre, tu es toujours partante ?
    Je ne l’ai pas encore terminé (il faut dire que c’est un sacré pavé), je n’ai quasiment pas lu des vacances, si ce n’est dans l’avion. Dis-moi ce qu’il en est de ton côté, ta date sera la mienne !

    Aimé par 1 personne

    1. Tu es de retour! J’espère que les retrouvailles ont été belles et que tu as pu, malgré tout, faire quelques randonnées. Bon courage pour la reprise.
      J’ai tellement aimé « Fantômes » et « Lorsque le dernier arbre »! Je me réjouis de te lire sur ces deux livres.
      Tu n’as pas oublié pour « La fabrique des salauds »! Ce sera avec grand plaisir. Ne te presse pas car je ne l’ai même pas encore commencé. Je suis dans un autre très, très gros pavé pour les feuilles (1275 pages – rien que ça). Je te propose le lundi 22 novembre, si ce n’est pas trop tard pour toi. Redis-moi.

      J'aime

      1. Oui, de retour, déjà, mais j’en ai bien profité ! J’aurais aimé randonner davantage, mais c’était un peu compliqué. J’ai au moins pu monter jusqu’au cratère du piton de la fournaise (on a l’impression d’être dans un autre monde !), et faire de la marche dans les cirques (c’est vraiment très beau). Il faudra y retourner pour approfondir tout ça !!

        Pour la LC, je bloque le 22, cela me va très bien, je l’ai presque terminé, mais je crois que la rédaction du billet me donnera un peu de mal.

        J'aime

    1. Ce n’était peut-être juste pas le bon moment pour « Le guerrier tortue », ça arrive… Tant que tu n’as pas fait du feu avec, ça me va! Reprends-le à l’occasion, je suis plus que curieuse de connaître ton avis.
      Et oui, je confirme pour le Imbolo Mbue.
      Et il me semble que tu as « Fantômes » dans ta pal… Si oui, fais-le remonter!

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s