Bilan mensuel · mai & juin 2021

Les mois de mai et juin ont été compliqués à plusieurs niveaux et j’ai saisi l’opportunité d’aller me promener quelques jours en Suisse centrale. Une belle petite parenthèse enchantée, hors du temps et dans un cadre naturel somptueux…

Panne de lecture oblige, le bilan livresque microscopique du mois de mai est passé à la trappe. Heureusement, j’ai pu me remettre en selle en juin. Voici donc un petit « deux en un »: dix livres lus et sept billets rédigés dont trois concernent des livres lus il y a plusieurs mois déjà.

  • Les femmes n’ont pas d’histoire (2021) d’Amy Jo Burns (USA): du rural noir américain. Un très bon premier roman.
  • Ne dis rien (2020) de Patrick Radden Keefe (USA): une enquête journaliste très instructive et absolument passionnante. A lire absolument si vous aimez la non-fiction!
  • A rude épreuve (2020) d’Elizabeth Jane Howard (Angleterre): le deuxième tome d’une saga familiale se déroulant pendant la Seconde guerre mondiale. Vivement la suite!

Les lectures de mai et juin

@ Livr’escapades

  • Le fil rompu (2020) de Céline Spierer (Suisse). Le neuvième et dernier titre de la sélection de la deuxième édition du Prix du LàC a clôturé en beauté une très belle aventure littéraire. Un premier roman prometteur et une autrice talentueuse que je suivrai de près.
  • L’héritage Davenall (2019) de Robert Goddard (Angleterre). J’avais beaucoup aimé Le monde des Abberley (lire ici) et me réjouissais donc de lire ce beau petit pavé de huit cent pages. Il ne m’a malheureusement pas convaincue (mauvais timing?): trop de répétitions, trop lent et beaucoup trop long.
  • Hab und Gier (2014) d’Ingrid Noll (Allemagne). J’ai découvert la romancière récemment avec Über Bord (lire ici). Après une lecture bouleversante dont je vous parlerai bientôt, j’avais besoin de quelque chose de léger et ce roman a parfaitement rempli son rôle.

  • Puissions-nous vivre longtemps (2021) d’Imbolo Mbue (Cameroun & USA)
  • Une affaire italienne (2021) de Carlo Lucarelli (Italie)
  • La maison des égarées (2021) de Julie Kiebler (USA)
  • Ressuscité (2021) de Marion Emonot (Suisse & France)

A l’heure où paraîtra ce billet, je serai partie en vacances… Je vous souhaite un bon mois de juillet livresque et de bonnes vacances si vous en avez. Je serai quant à moi de retour sur le blog dans la deuxième moitié de juillet avant de repartir début août.

5 réflexions au sujet de “Bilan mensuel · mai & juin 2021”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s